Now Reading:
Vital Kamerhe et Felix Tshisekedi s’étaient engagés à mettre fin à leurs carrières politiques
Full Article 2 minutes read

Vital Kamerhe et Felix Tshisekedi s’étaient engagés à mettre fin à leurs carrières politiques

« Si je ne respecte pas mes engagements, je mettrais fin à ma carrière politique et je serais soumis à l’opprobre de la nation et la sanction de mes pairs », est ce que  se sont engagés à respecter Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe dans la lettre sanctionnant la réunion de Genève publiée par la Fondation Koffi Annan ce mardi.

https://www.kofiannanfoundation.org/supporting-democracy-and-elections-with-integrity/kofi-annan-foundation-facilitates-meeting-of-congolese-drc-political-leaders-in-geneva/

Les 7 leaders de l’opposition ont tous signés le même document que les présidents de l’UDPS et de l’UNC ont rejeté lundi soir sur TOP CONGO FM, en annonçant le retrait de leurs signatures apposées sur le document, pour répondre à une demande de leurs bases.

A l’issue de la réunion, Martin Fayulu avait été désigné candidat commun de l’Opposition.

Cette lettre d’engagement à été publiée « dans l’intérêt de la transparence et après avoir informé les signataires », précise la Fondation Koffi Annan.

Affirmant se soumettre à la volonté de leurs bases respectives, Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi sont revenus, 24 heures après, sur leur engagement pris à Genève en Suisse désignation Martin Fayulu, candidat commun de l’Opposition.

Au cours de l’émission LE DÉBAT, le secrétaire général adjoint de l’UDPS a annoncé que Felix Tshisekedi s’est retiré de l’accord de Genève car les principes édictés avant la rencontre n’avaient pas été respectés.

Augustin Kabuya accusait même, notamment Jean-Pierre Bemba d’œuvrer contre l’UDPS et les deux adjoints du secrétaire général.

Par Barick Bwematelwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.