Now Reading:
« Vaincre clientélisme, abus du pouvoir, impunité, corruption et fraude » (Ramazani)
Full Article 2 minutes read

« Vaincre clientélisme, abus du pouvoir, impunité, corruption et fraude » (Ramazani)

« Je m’engage à lutter contre le clientélisme, les abus de pouvoir, l’impunité, la corruption et la fraude », a promis le candidat Ramazani, lors de la présentation de son programme d’action, s’il est élu à l’issue des élections présidentielles du 23 décembre prochain.

Sur ce dernier passage, qu’il a dû répéter deux fois, à la demande de son auditoire, EMMANUEL Ramazani Shadary a été très applaudi.

Continuité du « camarade Joseph Kabila »

Désigné comme candidat du FCC, dont le président Joseph Kabila est l’autorité morale, Emmanuel Ramazani a fait le bilan des « années Kabila » dont il assurera la continuité.

Soulignant que pendant ces années, le pays a été pacifié et réunifié, le candidat du FCC souligne que le taux d’alphabétisation est passé de 69 a 100%, que l’accès à l’eau et l’électricité est en hausse et que le taux de pauvreté est passe de 79% (2005) a 63% en 2014.

« Je m’engage à valoriser (encore plus) l’homme congolais dans sa fierté et sa dignité ».

86 milliards en 5 ans.

Pour réaliser les différents engagements pris, Emmanuel Ramazani estime être en mesure de disposer d’un budget de 86 milliards de dollars américains, évalués sur les 5 prochaines années.

Le budget actuel de l’état est de 5,7 milliards.

Il relève que le « défi sera dans la capacité  à créer, mobiliser et protéger contre les pillages, les richesses nationales ».

Emmanuel Ramazani s’est aussi engagé « à créer plus de 100.000 emplois par an, à partir de 2020 »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.