Now Reading:
Seth Kikuni porte plainte contre la FECOFA et son président Constant Omari
Full Article 2 minutes read

Seth Kikuni porte plainte contre la FECOFA et son président Constant Omari

« Nous avons décidé d’aller en procès (contre la Fédération congolaise de football association et son président Constant Omari) d’abord pour non-respect du contrat ensuite pour propos injurieux », annonce, sur TOP CONGO FM, Seth Kikuni.

Le directeur général de KMSI, spécialisée en habillement, rappelle avoir « signé un contrat le 22 mai 2019 qui nous obligeait  de mettre à la disposition de l’équipe nationale de football des vêtements textiles durant la CAN Egypte 2019 ».

Seth Kikuni affirme avoir constaté que « malheureusement, la FECOFA a été incapable, peut-être intentionnellement, de nous fournir les éléments pour nous permettre d’aller vite et a finalement décidé de ne pas faire porter ces habits aux joueurs. Le vice-président qui était présent (le jour de la signature du contrat) me dit qu’il n’est pas au courant et que les joueurs ne porteront pas ces costumes ».

Problèmes internes à la FECOFA 

Bien qu’ayant conclu un contrat avec la FECOFA, Seth Kikuni souligne qu’il n’était pas astreint à un devoir de réserve. 

« Le contrat se limite à fournir les habits parce que nous sommes sponsors. Le contrat stipule que nous donnons et les Léopards portent nos habits et assurent notre visibilité ».

Seth Kikuni se dit convaincu que « les problèmes internes à la FECOFA nous ont pénalisé et ont fait foirer tout le contrat ».

Le patron de KMSI dit ne pas comprendre comment Constant Omari « a décidé de m’insulter. Il m’a traité de petit con et de voyou. Je n’ai pas compris pourquoi il s’est emporté ainsi ».

Dans un tweet, au lendemain de la défaite des Léopards face aux Cranes de l’Ouganda, Seth Kikuni avait dénoncé ce qu’il a qualifié de « conflit interne, irresponsabilité, manque de professionnalisme et poursuite de l’intérêt personnel des cadres influents de la FECOFA ».

Cela, selon lui, a « créé des frustrations graves au sein de l’équipe nationale pourtant motivée. Ibenge n’y est pour rien »

Très remonté, le président de la FECOFA, Constant Omari avait ensuite, dans une vidéo qui a fuité sur les réseaux sociaux, démenti les propos de Seth Kikuni les uns après les autres, en présence notamment du ministre a.i des Sports, le staff technique et les joueurs.

Par Barick Bwematelwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.