Now Reading:
« Nous attendons le budget de 90 milliards promis par le Président Tshisekedi » (Député Mohindo)
Full Article 3 minutes read

« Nous attendons le budget de 90 milliards promis par le Président Tshisekedi » (Député Mohindo)

Le lundi prochain marquera l’ouverture de la session budgétaire au Parlement. Revenant sur les priorités qui attendent l’équipe du Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, investie le vendredi 06 septembre dernier à l’Assemblée nationale, le député Paul Mohindo estime que ce « gouvernement devra répondre à ce que le Président Félix Tshisekedi avait promis. Le budget que nous attendons doit avoisiner autour de 90 milliards », comme « promis par le Chef de l’État pendant sa campagne électorale », considérant que c’est « ce budget qui va résoudre tous les problèmes de la population ».

Le projet de budget de loi 2020 doit être déposé à l’Assemblée nationale sinon le gouvernement Ilunga Ilunkamba sera déclaré démissionnaire, souligne-t-il avant de trancher que face à une telle éventualité, « on va mettre un autre gouvernement ».

De son côté, le Vice-Premier ministre, ministre du budget mobilise ses services et estime qu’il « faut une loi. Il y a eu beaucoup des choses qui ont été faites que le budget [2020] doit prendre en compte ».

Par rapport à ce premier exercice, poursuit Jean-Baudouin Mayo, et « contrairement à ce que d’aucuns pensent, le programme de 100 jours n’est pas un programme extra-budgétaire. Le budget 2019 avait prévu des fonds d’investissement », concluant que ces premières actions du quinquennat de l’ère Tshisekedi s’insèrent bien dans la dernière loi des finances et qu’il n’y a aucun dépassement, « d’après les informations reçues des experts » de son ministère.

Par ailleurs, le Vice-Premier ministre, ministre du budget annonce que ses services « continuent à mener la réflexion par rapport à la loi des finances 2020 » et « que nous allons soumettre une note au Premier ministre qui nous donnera des instructions pour la suite afin de saisir, c’est lui d’ailleurs [qui le fera], le Parlement ».

Intensifier le contrôle parlementaire dès la session de septembre

De son côté, le député Crispin Mbindule estime que « lors de la présentation du programme du Sylvestre Ilunga, nous avons réalisé qu’il ne respectait pas les normes. Dans sa réponse, il avait dit qu’il va corriger les erreurs avec son budget. Nous attendons ce budget pour l’examiner pour voir si [c’est fait], mais surtout « si ce budget va amener le pays à un développement ».

Qui indique aussi que même si la session qui s’ouvre dès lundi prochain est essentiellement budgétaire, « mais c’est aussi une [période] où nous allons évaluer les actions du gouvernement et du premier ministre, 7 jours après 7 jours. Nous n’allons pas faire comment avant où on attendait un an pour évaluer le gouvernement. Nous allons éviter les erreurs ».

Le gouvernement Ilunga Ilunkamba a été rendu public le lundi 26 août dernier après 7 mois depuis l’investiture du successeur de Joseph Kabila à la magistrature suprême. Son premier conseil des ministres a eu lieu vendredi dernier présidé par le chef de l’État qui a rappelé aux membres du gouvernement l’obligation des résultats.

Alain Tshibanda

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({ google_ad_client: "ca-pub-6489359758737905", enable_page_level_ads: true }); " alt="ads" />