Now Reading:
L’INRB va être équipé de laboratoires de niveau 2 et 3
Full Article 2 minutes read

L’INRB va être équipé de laboratoires de niveau 2 et 3

Sur financement de la coopération japonaise pour de développement (JICA),  l’établissement médical sera doté d’un bâtiment abritant des laboratoires de niveau 2 et 3 ainsi que des centres de formation, d’essais cliniques et un grand amphithéâtre.

« Les travaux d’aménagement des laboratoires devraient prendre fin en décembre », a annoncé le médecin directeur général de l’Institut National de Recherche Biologique, le docteur Jean-Jacques Muyembe.

 « Je suis vraiment fier de la coopération que nous avons lancé avec le Japon. Une coopération qui se traduit par des faits concrets. Le premier fait pour moi c’est le projet que nous avons fait pour améliorer l’infrastructure de recherche de l’INRB. [….]. C’est donc une très grande réalisation et nos techniciens, nos chercheurs pourront travailler dans des conditions maximales parce que chaque échantillon qui arrive à l’INRB est un échantillon dangereux », a dit à TOP CONGO le docteur Muyembe.

A l’en croire, les laboratoires en construction feront de l’INRB l’un des centres de recherche biomédicale reconnu sur le plan international et par l’OMS.

Dans un laboratoire de niveau 2, on analyse des agents associés à des maladies humaines dont la transmission se fait par blessure percutanée, ingestion, ou exposition à une muqueuse.

C’est le cas notamment de l’hépatite B et C, de la  grippe ou du VIH. 

Par contre, dans un  laboratoire de niveau 3, on analyse des agents pathogènes indigènes ou exotiques dont la contagion peut se faire par l’air. 

Dans ce registre, l’on classe notamment l’anthrax, le virus du Nil occidental, la  tuberculose ou la fièvre jaune.

Daco Tambikila

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.