Now Reading:
Les autochtones pygmés dénoncent être marginalisés par les Bantous au Kasaï Central
Full Article 1 minutes read

Les autochtones pygmés dénoncent être marginalisés par les Bantous au Kasaï Central

« Nous saisissons cette occasion pour dénoncer certaines formes de marginalisation dont sont victimes les peuples autochtones pygmés, souvent refoulés sur leur propresterres par les voisins Bantous avec qui sont ils sont appelés à vivre ensemble, et l’accaparement de leur terres transformées en concessions forestières privées où les autochtones sont privés de tout accès et subissent un traitement dégradant », a souligné mardi 13 août le chef d’antenne de la dynamique de groupes et peuples autochtones pygmés de la province du Kasaï central.

Ce cri d’alarme a été lancé à l’occasion de la commémoration de la internationale de peuples autochtones pygmés. 

C’est depuis 2009 que cette dynamique « s’est engagée en déposant à l’Assemblée provinciale sortant qui avait procédé à l’adoption d’un édit et transmis à l’exécutif provincial sortant en vue de sa promulgation, mais qui reste malheureusement lettre morte », indique Léonard Luband, son responsable.

Le peuple autochtone demande à l’actuel exécutif provincial de promulguer cet édit, « ce qui fera du bien pour ces marginalisés et sera même salué par le ciel », poursuit Léonard Luband.

Et de recommander à l’autorité provinciale de prendre de« mesures urgentes et conséquentes pour le maintien de la paix et la tenue régulière de dialogues communautaires ».

Alain Tshibanda 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.