Now Reading:
L’élection du gouverneur du Sankuru fixée au 20 juillet 2019 (CENI)
Full Article 3 minutes read

L’élection du gouverneur du Sankuru fixée au 20 juillet 2019 (CENI)

Dans le Sankuru, l’élection du gouverneur et du vice gouverneur, initialement prévue mercredi 10 juillet, aura finalement lieu le 20 juillet prochain, a annoncé devant la presse le président de la CENI, Corneille Naanga.

Joint par TOP CONGO, le rapporteur de la CENI attribue le report de cette élection au Sankuru aux contraintes techniques et à la volonté de préserver la paix.« La décision de la CENI reporte les élections dans la province du Sankuru pour des raisons technico-logistiques et le souci de recherche de la paix pour la province, pour le pays », a dit Jean-Pierre Kalamba.

Cette communication de la CENI intervient après la confusion observée dans la matinée à l’Assemblée provinciale du Sankuru. Convoqués en plénière pour élire notamment le nouveau gouverneur de leur province, les députés du Sankuru n’ont pas pu faire ce vote. Aucun matériel n’avait été déployé par la CENI.Report de l’élection: réactions de protestation

Benoit Olamba, président de l’Assemblé provinciale du Sankuru, dénonce un report obtenu par la volonté d’un groupe d’individus.« On nous fait attendre le 20 juillet par la volonté d’un groupe d’individus. Ce n’est pas sérieux. La CENI est effectivement le pouvoir organisateur des élections. Mais nous aussi, nous avons certains impératifs ici. On reporte une élection sans nous dire réellement pourquoi », a déploré le président de cette Assemblée provinciale.

Peu avant midi, Alfred Mote, assistant du candidat gouverneur Lambert Mende joint par TOP CONGO, avait révélé que « c’est la Cour constitutionnelle qui a suspendu cette élection jusqu’à nouvel ordre ».« Nous sommes engagés dans une démarche qui a saisi la Cour constitutionnelle pour examiner l’inconstitutionnalité de la décision de la CENI, qui a décidé d’intégrer dans la compétition au gouvernorat du Sankuru un sujet français », rappelait-il.

L’élection du gouverneur du Sankuru oppose Joseph Mukumadi (indépendant) à Lambert Mende (FCC). Ce dernier s’oppose à la candidature de son challenger à qui il reproche de détenir une nationalité étrangère.

Grosse déception du côté du candidat Mukumadi. Contacté par TOP CONGO, Maitre Armand Lokeka, avocat de l’adversaire de Lambert Mende, dénonce le préjudice causé à son client et regrette de voir les droits bafoués dans le pays, rejetant la thèse de l’insécurité évoquée par la CENI.

L’intervention du chef de l’Etat souhaitée par la population locale

La nouvelle de ce report ainsi que la confusion ayant régné dans l’avant-midi de ce mercredi 10 juillet lors de la plénière, ont suscité des appels à l’intervention du président de la République.

« Nous demandons au président de la République de manifester son intervention à haute voix sur la situation au Sankuru, pour éviter tout désagrément éventuel, en suspendant tout le processus ayant une incidence sur l’élection du gouverneur et vice-gouverneur dans la province, et en demandant à la CENI d’organiser cette élection dans les 48 heures, donc au plus tard le vendredi 12 juillet », a déclaré Jean Ekole, coordonnateur de collectif des jeunes du Sankuru, dans un mémorandum adressé au chef de l’Etat.

Daco Tambikila

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.