Now Reading:
Le sénateur Moïse Ekanga « prêche » l’unité au Sankuru
Full Article 2 minutes read

Le sénateur Moïse Ekanga « prêche » l’unité au Sankuru

« J’exhorte mes frères, soeurs et parents du Sankuru de vivre dans l’unité. Les choses anciennes sont passées. Nous devons regarder vers l’avenir », affirme le sénateur Moïse Ekanga. 

À l’issue d’un séjour de 3 jours dans son fief électoral, Moïse Ekanga reconnaît que « là où il y a des hommes, un moment donné on peut s’affronter. C’est ce qui arrive quand on vit ensemble ».

Mais, estime-t-il, « il faudrait qu’on oublie le passé et qu’on ait le regard tourné vers l’avenir pour le développement de notre province ».

Participant à la dédicace du tabernacle Goël de Lodja, Moïse Ekanga, paraphrasant le prédicateur du jour le pasteur Baruti, indique que « nous devons nous aimer les uns et les autres pour que nous allions de l’avant ».

Il reste convaincu que « c’est dans l’unité que Dieu envoie sa bénédiction. Si le Sankuru veut être béni, nous devons vivre dans l’unité et oublier l’intérêt personnel au profit de l’intérêt communautaire de notre province ».

De la parole à l’acte, il promet de réunir tous les ressortissants du Sankuru pour « que nous puissions nous retrouver afin de nous parler et évoluer ».

Il rappelle avoir déjà, bien qu’étant « le plus jeune de la plupart de politiciens du Sankuru, réuni [ses] frères chez [lui] à [sa]résidence et même à la FIKIN [Foire internationale de Kinshasa] ».

Un pont bientôt inauguré


« La première action que je vais mener, c’est jeter un pont sur la rivière Loale regroupant trois territoires dont Lomela, Kole et Lodja »
, annonce également Moïse Ekanga. 

Qui explique « commencer par là parce que la population souffre. En tant que sénateur, j’ai été élu avec 3 voix de Lodja, 2 voix de Lomela, 1 voix de Kole et 1 voix de Lusambo ».

En retour, « il était important que je fasse quelque chose pour les 3 territoires qui m’ont élu ».

Sur place, « les travaux du pont ont démarré. Je crois que d’ici là fin du mois de septembre, nous reviendrons ici pour inaugurer ce pont qui fera la joie même de gens de Mokonto qui traversent pour faire des affaires ».

Par Barick Bwematelwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.