Now Reading:
Le gouvernement Ilunga Ilunkamba a été investi
Full Article 2 minutes read

Le gouvernement Ilunga Ilunkamba a été investi

C’est au total 375 députés nationaux élus qui ont approuvé le programme du gouvernement Ilunga  Ilunkamba, un vote marquant son investiture par la chambre basse du Parlement. Peu avant cette entrée en fonction de son équipe, le Premier ministre a répondu aux différentes préoccupations soulevées mardi dernier par ces élus.

Le Premier ministre rassure 

« C’est l’occasion pour moi de vous rassurer que ce programme est une vision du redressement de notre pays, coulé sous forme de déclaration politique générale », a indiqué le Premier ministre ce vendredi face à la représentation nationale avant de souligner qu’une fois approuvé par la chambre basse du Parlement, « ces orientations générales détaillées seront traduites par le gouvernement en un Plan d’actions pluriannuel, comprenant un cadre des dépenses en moyen terme, assorti de budget, qui seront au cours de chaque année élaboré et soumis à votre sanction ».

« Ces budgets vont présenter les actions à mener dans l’ensemble de vos circonscriptions, leurs coûts, leur chronogramme de réalisation, les sources de financement y afférentes ainsi que les indicateurs quantitatifs et vérifiables »,
 a précisé le Premier ministre.

Pour Sylvestre Ilunga Ilunkamba, « le projet de budget 2020, qui va vous être soumis incessamment, en sera une première illustration notamment dans sa version révisée à partir de juin 2020 ».

Le Premier ministre indique avoir déjà instruit tous les membres du gouvernement, depuis le mercredi 04 septembre, de traduire, après son investiture, ces orientations « en actions avec le concours de leurs différentes administrations, les grandes orientations de leurs secteurs respectifs ».

Sylvestre Ilunga Ilunkamba precise que « les feuilles de route vont faire l’objet d’un suivi rigoureux et des évaluations périodiques ».

Quelques heures avant le début de cette plénière, les députés membres de l’opposition parlementaire avaient indiqué le refus de jouer un rôle de figurant, décidant de boycotter cette investiture en raison « des violations des dispositions du règlement intérieur de l’Assemblée nationale par son Bureau et la majorité au pouvoir ».

Alain Tshibanda

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.