Now Reading:
Le gouvernement appelé à rompre avec tout passé négatif (Président Tshisekedi)
Full Article 5 minutes read

Le gouvernement appelé à rompre avec tout passé négatif (Président Tshisekedi)

Le chef de l’État a fait savoir ce vendredi 13 septembre, lors de la toute première réunion du Conseil des ministres du gouvernement  Ilunga Ilunkamba, qu’il a présidée que cet Exécutif « sera celui qui marquera la rupture avec tout ce qui était négatif dans le passé », indique le compte-rendu rendu public par le ministre d’État en charge de la communication. 

Dans sa communication, le Président Félix Tshisekedi « a salué la patience dont le Premier ministre a fait preuve, depuis sa nomination jusqu’à ce jour, ainsi que sa détermination à mener à bien l’action gouvernementale », invitant les « ministres à l’exemplarité, à la solidarité et à la cohésion dans l’accomplissement de leurs missions ».

Les attentes du Président Félix Tshisekedi 

Pour le chef de l’État, précise le porte-parole du gouvernement, l’équipe Ilunga Ilunkamba doit mettre l’Homme au centre de son action, selon sa vision, c’est-à-dire celle qui vise l’épanouissement de l’Homme.

Le Président de la République a invité les membres du Gouvernement au respect des valeurs morales et éthiques, marquées par un comportement de lutte permanente contre la corruption et les antivaleurs dont la concussion, le trafic d’influence et autres vices.

Le successeur de Joseph Kabila veut « que toutes les actions qu’entreprendra le Gouvernement devront répondre aux attentes de la population et non à la recherche des intérêts personnels », indique le compte-rendu.

Les 100 jours…

Avant d’accorder la parole au chef du gouvernement, le Président de la République a rappelé les actions importantes qu’il a entreprises depuis son investiture jusqu’à ce jour tant sur le plan politique, social, diplomatique qu’économique.

Au plan politique, indique le porte-parole du gouvernement, le chef de l’État s’est félicité des mesures de la décrispation politique ayant permis notamment la libération des prisonniers politiques, la suppression des cachots illégaux, la libération des médias et la liberté des manifestations.

Sur l’axe diplomatique, « il y a lieu d’épingler que le chef de l’État a effectué de multiples déplacements auprès de ses homologues des pays voisins en vue d’améliorer les relations de bon voisinage pour la paix, la sécurité et l’intégration économique sous régionale », souligne le porte-parole du gouvernement.

Au plan socioéconomique, le Président  Félix Tshisekedi a indiqué sa détermination à ne plus voir les congolais être malmenés sur les lieux de travail par des employeurs véreux. Par ailleurs, le ministre d’État chargé de la communication épingle également, dans le cadre du programme des 100 jours, une série d’actions dans les domaines des routes, hôpitaux, ponts, saute-moutons, habitat, accès à l’eau potable et à l’énergie électrique.

L’engagement du Premier ministre et de son équipe

Dans son rapport sur les remises et reprises entre les membres du gouvernement sortant et ceux du gouvernement entrant, le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a remercié le chef de l’État « pour la confiance placée en ses ministres », et « a promis de travailler dans le cadre de la vision du Président de la République, dont il a demandé à tous les Ministres de s’approprier ».
Pour completer le rapport dressé par le chef du gouvernement, les Vice-premier Ministre en charge du Budget et celui en charge des Infrastructures, Travaux Publics, le Ministre d’État à l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique ainsi que le Ministre des Finances ont fait le point sur le programme de 100 jours et la gratuité de l’Enseignement de base, constatant « avec satisfaction son exécution », le Conseil des ministres ayant instruit les membres du gouvernement compétents de débloquer les fonds restants pour la finalisation des travaux dans les délais requis.

En ce qui concerne la gratuité de l’enseignement de base, révèle le porte-parole du gouvernement, le Conseil des ministres informe l’opinion nationale « qu’elle sera effective dès ce mois de septembre, tel que décidé par le Président de la République. Il a été souligné que la gratuité de l’enseignement de base voulue par le Chef de l’État, participe de l’égalité des chance.

Le drame du Tanganyika

Le conseil des ministres a été informé par le ministre des actions humanitaires et solidarité nationale, des catastrophes survenues respectivement au quartier Nyamugo, dans la Commune de Kadutu au Sud-Kivu ayant entrainé la mort de plusieurs personnes par l’incendie des maisons ainsi que la perte en vies humaines consécutive au déraillement des trains sur le tronçon Kabalo et Nyemba dans la province de Tanganyika.

Le ministre des actions humanitaires et solidarité nationale a été chargé de « prendre toutes les dispositions nécessaires en vue de venir en aide aux familles éprouvées », le gouvernement ayant pris l’engagement de mener « des enquêtes sont envisagées pour déterminer les causes exactes de ces sinistres ».

Après l’intervention du Vice-premier ministre, ministre de la justice, sur les disfonctionnements et autres maux qui rongent notre justice, « le Président de la République a assuré les membres du Gouvernement de sa détermination à soutenir les réformes de notre appareil judiciaire afin de le rendre plus équitable », annonce David Jolino Diwampovesa Makelele Ma-Mu Zingi.

Alain Tshibanda 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.