Now Reading:
« La gratuité de l’enseignement de base est l’expression de la volonté du peuple consacrée dans la Constitution » (Munkonkole)
Full Article 2 minutes read

« La gratuité de l’enseignement de base est l’expression de la volonté du peuple consacrée dans la Constitution » (Munkonkole)

Réagissant aux propos d’Emmanuel Ramazani Shadary qui, à son arrivée lundi à Lubumbashi, estimait que la gratuité de l’enseignement de base, en application depuis la rentrée scolaire de l’année en cours, avait été mise en route par l’administration Kabila, Martin Munkonkole rétorque que c’est plutôt « une disposition consacrée par la Consitution qui, elle, est l’expression de la volonté du peuple ».

Après « avoir adopté cette gratuité qui se retrouve dans notre Constitution », explique l’ancien député national, « il a été d’un devoir et d’une obligation pour tout celui qui avait la responsabilité de gérer la République de mettre en application les dispositions constitutionnelles ».

Mais, poursuit-il, « il se fait que le PPRD et son chef, 17 ans durant, n’ont pas pu respecter l’esprit de la Constitution ni mettre en application la gratuité de l’enseignement de base. Aujourd’hui, arriver à revendiquer que ça fait partie de leur programme ou que ça fait partie de leur initiative, c’est un mensonge », indique Martin Munkonkole.

Qui souligne que cette politique publique est « l’expression de la volonté populaire des opérateurs politiques, réunis à Sun City, qui avaient élaboré cette Constitution estimant que l’enseignement devait être gratuit au niveau de l’école primaire mais il fallait la volonté politique pour pouvoir la mettre en application et voilà qu’avec l’arrivée du Président Félix Tshisekedi, qui a seulement respecté le prescrit de la Constitution, cette gratuité est effective et vivable », tranche Martin Munkonkole.

« Conscient de la fragilité du processus de consolidation de notre démocratie et soucieux de nous prémunir contre les risques de dérapage de la vie institutionnelle, le Président Joseph Kabila Kabange a tenu à lancer cette matinée politique d’évaluation de la marche du [Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie – PPRD]. Il s’agira de procéder, dans une démarche objective et auto-critique, à la rédynamisation des activités du Parti, proposer des stratégies efficaces pour une action politique de la plus grande performance », avait précisé le dauphin de l’ex chef de l’État à l’élection présidentielle de décembre 2018.

« J’ai le plaisir et l’honneur de vous faire savoir ici que notre président national, Joseph Kabila Kabange, a décidé de faire sa rentrée politique dans les tout prochains jours après un petit temps de vacances bien mérité », avait annoncé, lundi dernier, Emmanuel Ramazani Shadary en marge de la matinée du PPRD à Lubumbashi.

Alain Tshibanda

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({ google_ad_client: "ca-pub-6489359758737905", enable_page_level_ads: true }); " alt="ads" />