Now Reading:
Jeanine Mabunda, « choix du consensus entre Tshisekedi et Kabila »
Full Article 2 minutes read

Jeanine Mabunda, « choix du consensus entre Tshisekedi et Kabila »

Les candidatures FCC-CACH au bureau de l’Assemblée nationale sont « un choix de consensus entre le Chef de l’État actuel, monsieur Félix Tshisekedi au travers de sa plate-forme CACH et la plate-forme politique de l’ex-Majorité présidentielle, le FCC dont l’ancien Chef de l’État, Joseph Kabila est l’autorité morale », a dit sur TOP CONGO FM, Jeanine Mabunda.

Invitée du Magazine TOP PRESSE, la candidate à la présidence de la chambre basse du parlement mende que le choix de sa personne a été fait sur « un parcours de terrain » et voit cette « proposition (à la tête de l’Assemblée nationale) comme une mission à réussir et un défi à relever ».

Précisant qu’elle n’a pas été « imposée », Jeanine Mabunda rappelle « qu’il y a 22 regroupements politiques au sein du FCC qui ont chacun fait des propositions à l’Autorité morale. Sur base de ces propositions, un tamisage a été fait et a permis que je sois proposée ».

Deux fois élue députée nationale à Bumba (Mongala), en 2011 et 2018, ministre du Portefeuille, Conseillère spéciale du Chef de l’Etat en charge de la lutte contre les violences sexuelles et Directrice générale du Front de promotion de l’industrie (FPI), Jeanine Mabunda s’en remet aux choix des députés, majoritairement de sa coalition, même si elle doute «  que le mot d’ordre fonctionne encore. Je travaille pour les convaincre ».

Une présidence inédite.

« J’assurerai une présidence à la Jeanine Mabunda, ni à la méthode Kamerhe, ni à celle de Boshab ou de Minaku », du nom de ceux qui ont assumé, depuis 2007, la fonction à laquelle elle aspire.

« Je m’inspirerai par ce qu’il y a de meilleur chez Vital Kamerhe, Evariste Boshab et le président Minaku ».

Une fois élue, Jeanine Mabunda promet d’être « à l’écoute, dans la proximité et faire respecter le règlement d’ordre intérieur qui définit les missions du président de l’Assemblée nationale ainsi que celle de ses collaborateurs qui sont les deux vice-présidents, le rapporteur et le questeur, le tout dans l’intérêt des congolais ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({ google_ad_client: "ca-pub-6489359758737905", enable_page_level_ads: true }); " alt="ads" />