Now Reading:
« Je ne pense pas que l’UDPS va s’opposer à notre lutte contre la corruption » (Ndaywel)
Full Article 3 minutes read

« Je ne pense pas que l’UDPS va s’opposer à notre lutte contre la corruption » (Ndaywel)

« Nous confirmons la marche pour le samedi prochain 19 octobre et nous invitons tous ceux qui sont contre la corruption, l’impuissance de la justice de nous rejoindre au cours de cette journée », a affirmé ce jeudi 10 octobre, sur TOP CONGO FM, le Professeur Isidore Ndaywel qui estime qu’ils seraient « quand même étonnés que l’UDPS soit contre le chef de l’État, parce que [le Président de la République] a dit qu’il est contre la corruption, qu’il combat [ce fléau] ».

« C’est cela aussi l’option du Comité Laïc de coordination. Si l’UDPS combat notre initiative [la marche du 19 octobre], ce qui me paraîtrait quand même bizarre, c’est qu’ils sont contre le chef de l’État. Ça nous étonnerait« , poursuit l’historien.

Une réelle journée de contestation 

Dénonçant « le règne de la corruption, de l’injustice » et appelant à la démission des « soi-disant juges constitutionnels », le CLC venait d’appeler la population à adhérer à sa croisade qu’il veut mener sur toute l’étendue du pays contre ce qu’il dénonce. 

Le CLC veut « que ça soit une réelle journée de protestation où nous cherchons à ce que notre pays soit mieux organisé ».

Mercredi, le secrétaire général de l’UDPS avait pratiquement qualifié de provocation la marche qu’entend organiser le CLC. 

« Je pense qu’il y a un malentendu quelque part mais nous [allons arranger] ça pour que l’UDPS. Mais je ne pense pas que l’UDPS va prendre des options aussi graves en annonçant déjà des violences. Dans ce cas là, nous pourrions dire que si il y a des morts, si il y a des violences, ça sera alors l’UDPS puisque le CLC organise une marche pacifique. Ça me paraît une erreur de calcul », a expliqué le professeur Isidore Ndaywel.

Le CLC divisé ?

Quelques jours avant la confirmation de cette marche, Leonie Kandolo avait clairement affirmé avoir déjà démissionné du CLC depuis février, citant également le professeur Thierry Nlandu.

Juste après son intervention sur TOP CONGO FM, évitant tout commentaire suite aux propos de Leonie Kandolo, Jonas Tshiombela avait promis de réagir incessamment. La rumeur sur les réseaux sociaux lui attribuait également d’avoir pris ses distance vis-à-vis du regroupement laïc.

« Trop d’informations circulent sur  les réseaux sur la NSCC,  m’attribuant tout sur la date 19 Oct. 2019 et plusieurs questionnements sur ma non signature du dernier Appel du CLC à la marche. J’appelle les uns et les autres au calme. Toute ma vérité rien que la vérité sur vos questions, inquiétudes, et interpellations, c,est pour bientôt », avait déclaré Jonas Tshiombela qui promettait également que « seule la voix du peuple vaincra ».

Pour le professeur Isidore Ndaywel, « c’est de malentendus. Monsieur Tshiombela est membre du CLC. Vous n’avez qu’à le lui demander. Et Madame Kandolo a suspendu sa participation depuis 2018. C’est son droit à elle de dire qu’à un moment donné, je suspend ma participation. Cela ne doit pas être un problème », a-t-il tranché.

Alain Tshibanda 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({ google_ad_client: "ca-pub-6489359758737905", enable_page_level_ads: true }); " alt="ads" />