Now Reading:
« Je n’ai jamais convoqué une réunion du collectif des avocats de Félix Tshisekedi » (Me Mukendi)
Full Article 3 minutes read

« Je n’ai jamais convoqué une réunion du collectif des avocats de Félix Tshisekedi » (Me Mukendi)

« Je viens juste d’arriver de vacances parlementaires de Mbuji-Mayi. Je n’ai pas encore eu l’occasion de réunir les membres de ce collectif et de traiter même un problème aussi important que celui-là », rétorque Me Jean-Joseph Mukendi qui, reconnaissant ne pas pouvoir le dire « à tout moment mais, en tout cas, vu la gravité des faits », affirme être « le président du collectif des avocats » du Chef de l’État et également son « avocat personnel ».

« Si vous avez une information dans ce sens [allusion faite à la récente sortie médiatique de Me Gaston Mukena réclamant la démission de Vital Kamerhe suite à l’affaire dite de 15 millions de dollars américains dont il est accusé d’avoir détournés], ça doit être une information comme nous en avons maintenant l’habitude avec l’évolution de la technique », explique le député national de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS).

« Le collectif existe, souligne-t-il, et c’est moi qui le dirige mais je n’ai jamais convoqué une réunion qui ait en tout cas eu à examiner de ce problème. Je voudrai publiquement démentir puis que moi je suis le dirigeant du collectif. Je vous confirme que la nouvelle qui circule est une fausse nouvelle ».

Intervenant vendredi dernier sur TOP CONGO, et s’identifiant comme membre du collectif des avocats du Président Félix Tshisekedi, Me Gaston Mukena demandait à Vital Kamerhe de démissionner de ses fonctions de Directeur de Cabinet du Chef de l’État, « parce qu’il nous faut rassurer le peuple congolais ».

« Le Président de la République a été élu et cela a suscité des espoirs et des attentes notamment dans la lutte contre l’impunité, le détournement des biens publics, bref, la refondation de l’État de droit », avait-il insisté avant de relever que l’accord de Nairobi, scellant l’alliance entre l’UDPS et l’Union pour la nation congolaise (UNC), le parti de Vital Kamerhe, est une convention entre structures et non des individus.

« Nous pourrions éventuellement voir comment nous pouvons aider le Président de la République dans toutes ces critiques qui sont dirigées contre son Cabinet. S’il y a la première chose à préserver c’est d’abord la stabilité de l’État et dans le cas d’espèce, le communiqué qui vous a été envoyé n’engage que la personne qui l’a signé mais ne peut pas du tout engager le collectif du Cabinet du Président de la République », tranche Me Mukendi.

Eric Lukoki

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({ google_ad_client: "ca-pub-6489359758737905", enable_page_level_ads: true }); " alt="ads" />