Now Reading:
Ibenge, 5 ans à la tête des Léopards
Full Article 3 minutes read

Ibenge, 5 ans à la tête des Léopards

Arrivé en août 2014, à quelques jours du démarrage des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Guinée Équatoriale 2015), Jean- Florent Ibenge Ikwange laisse les Léopards le 7 août 2019, soit 5 ans après sa prise de fonctions.

Que retenir de ce technicien qui, dès son arrivée, a eu les mots justes pour baliser son mandat.

« Mon projet c’est de qualifier la RDC au Mondial 2018 et d’être prêt pour la CAN 2017 », avait-il annoncé. 

Mais les choses vont aller très vite. Qualifiés de justesse à la CAN 2015, alors qu’ils partagaient le même groupe éliminatoire que le Cameroun et la Côte d’Ivoire, les Léopards congolais vont surprendre en Guinée Équatoriale, raflant une médaille de bronze.

Le plus dur allait commencer pour les hommes de Jean-Florent Ibenge Ikwange, très attendus aux éliminatoires de la CAN 2017 et celui du Mondial 2018. Si 2015 et 2016 ont porté bonheur pour les fauves congolais, qui vont réussir à se qualifier pour la CAN 2017 après avoir survolé la campagne éliminatoire, enregistrant au passage 5 victoires et une défaite ainsi qu’une bonne première partie des éliminatoires du Mondial, après la CAN 2017, tout a basculé avec une élimination précoce en quarts de finale de la compétition.  Les fauves étaient pourtant parmi les favoris du Tournoi, une double confrontation face à la Tunisie qui laissera un goût amer, les Léopards finiront par rater le Mondial Russie 2018.

2018, une année stérile, les Léopards n’auront enregistré aucune victoire en rencontre officielle avec notamment une défaite surprise à Kinshasa face au Zimbabwe, dans un match parfaitement maîtrisé par les fauves, le coach lui-même, pas renouvelé depuis l’expiration en février, qui a continué de travailler suite à un accord entre lui et la Fédération congolaise de football association (FECOFA). 

Enfin, 2019, une lueur d’espoir avec la victoire sur le Liberia qui envoie les congolais en Égypte, dans la première CAN disputée avec 24 équipes, les léopards vont s’arrêter en 8ème de finale par Madagascar, aux tirs aux buts.

À son retour de la CAN, Jean-Florent Ibenge a attendu le retour du président de la FECOFA, qui avait sollicité ses services il y a 5 ans, pour lui faire part de sa décision de ne plus continuer avec la sélection nationale.

Pour ce qui est de son avenir, le technicien congolais ironise « Quien sabe? » [Qui sait?, traduit en espagnol]. Il pourrait, qui sait, retrouver un autre poste au sein de la Fédération, peut-être dans la formation.

Sylvie Meya

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({ google_ad_client: "ca-pub-6489359758737905", enable_page_level_ads: true }); " alt="ads" />