Now Reading:
« Fermer tous les cachots où on nous enferme injustement » (Tshisekedi)
Full Article 2 minutes read

« Fermer tous les cachots où on nous enferme injustement » (Tshisekedi)

S’il est élu président de la république, Félix Tshisekedi promet de « fermer tous le cachots où on enferme nos compatriotes injustement et arbitrairement. Ce sera la première de mes mesures ».

Dernier invité des 14/21 candidats présidents de la république de l’émission EN CAMPAGNE, Félix Tshisekedi (photo) reconnaît que le fait de ne pas encore aux affaires limite le périmètre des promesses.

« Il y a des choses qu’on découvrira. De nous tous, il n’y a personne qui a l’expérience de président de la République. Dans notre pays, il y a que Joseph Kabila qui a expérimenté le poste pendant 17 ou 18 ans ».

Félix Tshisekedi veut également « changer la classe politique congolaise en prêchant par le bon exemple ».

Une campagne électorale du pauvre

« Nous avons fait une campagne de pauvre » précise Félix Tshisekedi qui annonce qu’il continuera « notre campagne électorale parce que la loi dit que la campagne s’arrête 24 heures avant les scrutins », contrairement à ce que dit la CENI.

Malgré tout, le président de l’UDPS dit « continuer à donner le crédit à Monsieur Nangaa et à son équipe. Je crois qu’il est comme nous et voit les pleurs des congolais. Tout le monde veut le changement, même dans le camp du FCC ».

Répétant ce qu’il avait déjà dit à l’étape de sa campagne de Matadi, Félix Tshisekedi estime que « si Shadary est élu, c’est un mensonge. C’est une tricherie. Ce n’est pas que j’incite les gens à la révolte. Mais, même autour d’Emmanuel Ramazani Shadary, ils veulent le changement ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.