Now Reading:
Entre boycott et participation, l’Opposition divisée à l’Assemblée nationale
Full Article 2 minutes read

Entre boycott et participation, l’Opposition divisée à l’Assemblée nationale

« Les députés nationaux de l’Opposition informent le peuple congolais qu’ils maintiennent leur décision de ne pas participer à ce processus électoral qui rappelle le parti-Etat », déclaraient unanimement lundi ces derniers mais fort est de constater que certains de ces députés prennent bien part au vote de ce jour.

« Le Bureau provisoire de l’Assemblée nationale fait tenir l’élection des membres du bureau définitif sans l’Opposition parlementaire et en violation flagrante des dispositions de la loi organique portant statut de l’opposition politique en République démocratique du Congo ainsi que du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale », se plaignait leur porte-parole Christophe Lutundula, d’Ensemble mais c’est Alain-Claudel Lubaya, de la même plate-forme soutenant Moise Katumbi, qui, en premier, est apparu parmi le groupe pour prendre part à ce scrutin.

Autre député désigné participant, Abeer-Fabrice Puela, proche de Martin Fayulu, annoncé un moment comme candidat à la présidence puis comme rapporteur-adjoint, a bien voté ce mardi.

Lundi pourtant, dans une unité qu’elle voulait inébranlable, l’opposition insistait en disant que « tant que la Constitution de la République, la loi portant statut de l’Opposition et le Règlement intérieur de l’Assemblée nationale ne seront pas respectés, ils ne participeront à aucun organe de direction à l’assemblée nationale ni à ceux de gestion de ces travaux ».

Mais qu’ils participeraient « aux travaux parlementaires pour lesquels ils ont été élus ».

Ces députés annonçaient même qu’ils avaient « saisi le Conseil d’État de sa requête en annulation pour violation de la loi et de la décision de l’Assemblée nationale attribuant injustement à la Majorité six postes au bureau définitif contre un seul, celui du rapporteur adjoint, à l’Opposition ».

Une démarche qui n’obtient pas, de toute évidence, l’appui de tous.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.