Now Reading:
Augmentation de la production de l’électricité à Inga (SNEL)
Full Article 2 minutes read

Augmentation de la production de l’électricité à Inga (SNEL)

« Dans le cadre du programme des 100 jours du chef de l’État, la production de la Centrale hydroélectrique d’Inga est passée de 600 à 1.150 MW », annonce à TOP CONGO FM le directeur intérimaire de la production Ouest Snel, Willy Ndala Makangila. 

C’était lors du lancement des travaux de remise en exploitation de deux groupes dans la cité du Kongo Central.

A Inga I, toutes les 6 machines ont été réhabilitées et remises en services. 

Par contre à Inga 2, 6 machines seulement fonctionnent à plein régime sur les 8 installées. 

Les deux autres groupes sont en pleine réhabilitation, l’un des deux pourrait déjà être mis en service avant la fin de cette année. 

L’étiage annuel résolu 

Pour palier au problème d’étiage (baisse du niveau d’eau et de production), la SNEL a résolu de construire une deuxième prise d’eau pour alimenter le canal d’amener faisant fonctionner toutes les machines remises en service. 

Pour garder la quantité suffisante d’eau, matière première de la SNEL, « la drague Itreco a été réparée par la firme Mari Techniek après près d’une année à l’arrêt ».

Avec le soutien des partenaires

Pour réaliser tous ces travaux, la SNEL bénéficie du co-financement de la BAD, Banque africaine de développement, de la Banque mondiale et de ses partenaires, « soutiens indispensables car la réhabilitation de ces machines nécessitent des moyens financiers importants ».

La Cité d’Inga a aussi vu l’exécution de travaux d’urgence car ses routes étaient coupées à trois endroits. 

« L’enclavement a été évité de justice grâce au programme d’urgence des 100 jours », a déclaré Willy Ndala M. 

Les travaux sont effectués par une société chinoise qui avait gagné le marché de construction de la deuxième prise d’eau.

1 comment

  • ludo243

    c’est une bonne initiative au fait si ces actions reste continuellement pour le bien être de la population ça sera salué dans le cadre du mandat du chef de l’État Félix tshisekedi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.