Now Reading:
À HJ Hospitals, les expatriés sont mieux traités que les nationaux (Mémo)
Full Article 2 minutes read

À HJ Hospitals, les expatriés sont mieux traités que les nationaux (Mémo)

Le personnel congolais opérant au sein de HJ Hospital, un complexe hospitalier appartenant à un sujet indien, déplore ses conditions de travail et dénonce « ‘l’injustice notoire dans le traitement humain des expatriés et des congolais ».

Ces cadres et agents ont manifesté ce jeudi 12 septembre pour notamment exiger « la revisitation de nos salaires respectant les titres et qualités de tout un chacun selon les lois de la République en la matière, l’égalité salariale au sein de chaque département, le paiement obligatoire de nos quatre jours sans aucune raison valable déduits au mois de mai dernier, la fin des injustices de nos frères indiens et maghrébins vis-à-vis des congolais ».

Dans un mémorandum adressé au Directeur général délégué de HJ hospital, ils réclament aussi « la prise en charge médicale immédiate de tout le personnel, ainsi que de ses familles respectives dans les installations de HJ Hospital, comme bénéficient les expatriés travaillant avec nous et le respect des heures de service ».

Exprimant leur « regret et indignations », ces agents et cadres souhaitent « le double du paiement de salaire journalier le dimanche et les jours fériés, la signature immédiate du contrat du travail après la période d’essai et le paiement des heures supplémentaires ».

Mais également « l’obtention de carte et numéro de sécurité sociale dont nous faisons l’objet de déduction sans la moindre preuve tous les mois, la paie de la prime de risque de tout le personnel ».

Catégoriques, ils ne veulent « plus de contrat de sous-traitance surtout pour nos frères cleaner. Nous exigeons que la paie de tous les agents se fassent au même moment que les expatriés ».

Par Barick Bwematelwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.